Photogramme Ripolin

Je note la demande suivante : « une évolution profonde du management vers des pratiques plus collaboratives, s’appuyant sur la richesse que constitue un collectif de travail performant et source de propositions continues. » Ce n’est pas extrait du chapitre « genba » ou « coaching » d’un manuel exposant les pratiques Lean.

C’est tiré du « Manifeste de la CFDT pour le travail ». Ce document a été rédigé à travers un « genba » géant conduit sur internet dans lequel plus de 200 000 personnes ont accepté de répondre à un questionnaire très étoffé (172 questions) concernant leur rapport au travail. Par son étendue, cette enquête est cruciale pour adapter son offre de changement aux demandes les plus souvent exprimées par les premiers intéressés. De notre point de vue, que nous résumons en « Lean design », il n’y a aucune contradiction – bien au contraire – à tendre vers la satisfaction du client final, et à se préoccuper de la satisfaction de tous les intermédiaires concourant à la créer.

  • Illustration. – Trois images extraites du premier film publicitaire tourné à Paris par Félix Mesguich en 1898. Ne parle-t-on pas, aujourd’hui encore, de « ripolinage » à propos des transformations sans profondeur ? En fait, cette image m’est venue à l’esprit lorsque je cherchais à illustrer « tous les intermédiaires concourant » à la satisfaction du client final. Deux en un !