L’imceo est un réseau d’experts animés par l’esprit Lean, l’ayant mis à l’épreuve dans divers secteurs de l’industrie (jusqu’aux industries culturelles), ayant suivi son évolution, ses avancées comme ses remises en question, et l’engageant aujourd’hui dans une forme de travail collaboratif ouvert à toutes les entreprises en quête d’Excellence Opérationnelle.

Le Lean Management a formalisé les principes d’organisation de l’entreprise développés dans l’industrie automobile japonaise de l’après guerre. Depuis les années 90, il a essaimé pour l’essentiel dans la grande industrie, où ses outils et ses recommandations ont permis d’accroître la fluidité de la production et de la logistique, notamment dans l’industrie automobile et l’aéronautique. Pour les grands groupes industriels internationaux, le Lean est ainsi devenu la méthode de référence dans la recherche de l’excellence opérationnelle. Mais force est de constater qu’il n’en est pas de même dans les PME/PMI/TPE, sauf lorsqu’elles ont la chance d’être les sous-traitants d’une firme diffusant l’esprit Lean jusqu’à ses partenaires essentiels. C’est ce constat que vise à corriger l’imceo, en se donnant pour mission de piloter l’accès à une démarche d’excellence, dans des entreprises de moyenne et petite dimension éloignées d’une source de diffusion de l’esprit Lean, ou aspirant à rejoindre un réseau déjà animé par cet esprit, ou cherchant tout simplement à accroître leur propre compétitivité. Dans toute unité de production, quelque soit sa dimension et son domaine d’activité, la recherche de l’excellence opérationnelle conduit à :

• Développer la vision stratégique de l’entreprise
• Mettre en place un management par les processus
• Accroître l’implication de tous les collaborateurs
• Se focaliser sur la valeur ajoutée client
• Réduire la variabilité des facteurs clé

Soit cinq plans distincts mais très fortement interdépendants, sur lesquels l’imceo se propose d’intervenir, en fondant sa propre démarche sur :

• des actions de formation et d’accompagnement adaptées et innovantes
• l’animation d’un réseau d’échange et de partage des bonnes pratiques
• la volonté d’améliorer conjointement la compétitivité et les conditions de travail
• une orientation éco responsable soucieuse de développement durable